Startup Interview – Vibwife

Récemment emménagé : Vibwife: une nouvelle startup Medtech au Switzerland Innovation Park Biel/Bienne

 

Une autre startup Medtech utilise depuis mai 2016 l’environnement du Switzerland Innovation Park Biel/Bienne équipée entre autre de laboratoires mécanique et électronique (des salles blanches de classes 5 et 7 sont en préparation). Fondée en 2015 par Anna Peters et Tobias von Siebenthal, cette startup développe un système pour accélérer les accouchements et les rendre plus sûrs.

 

Vibwife révolutionne l’obstétrique: la startup a développé son premier prototype aidant à positionner la femme de manière optimale pendant l’accouchement. Un support de matelas mobilise activement la future mère lors de la période de l’accouchement afin de réduire le risque d’une césarienne et cela également si une prise en charge individuelle par la sage-femme n’est pas garantie durant tout le procédé de l’accouchement, ce qui est souvent le cas. En effet, selon des études de l’OMS un taux de plus de 10% de césariennes ne contribue pas à minimiser le risque de décès de la mère et de l’enfant.
www.vibwife.com

 

Interview avec Anna Peters, sage-femme et co-fondatrice de la startup Vibwife et Tobias von Siebental, co-fondateur de Vibwife, informaticien et ancien joueur de poker professionnel

 

vibwife

Comment l’idée de Vibwife vous est venue?

 

Anna Peters:

Pendant mes études de sage-femme, j’ai appris comment accompagner au mieux une femme pendant l’accouchement. Un rôle central de cette tâche est de mouvoir la femme pendant cette période. En cas d’incapacité par la femme elle-même, ces mouvements sont effectués par la sage-femme. La pratique montre que souvent la sage-femme dispose que de peu de temps pour positionner la femme au mieux. C’est en 2011 que l’idée de faire effectuer ces mouvement non pas par la sage-femme, mais par un système, m’est venue pour la première fois. Ainsi la femme n’est plus tributaire du temps et de la force physique mise à disposition par la sage-femme.

 

Quel était le chemin de l’idée à une entreprise ?

Anna Peters:

Je n’ai jamais prévu de devenir entrepreneuse. A vrai dire, j’ai abordé la question de manière naïve. J’ai pensé qu’en racontant l’idée à la bonne personne, l’entreprise se créera pratiquement par elle-même. Avec la venue de Tobias von Siebenthal en tant que partenaire d’entreprise, les choses se sont presque déroulées de cette manière. Tobias a le format même de l’entrepreneur, il avait déjà cofondé une société, il est informaticien de métier et un joueur de poker passionné. Ensemble nous avons osé de nous lancer dans cette aventure.

Et voilà qu’en mai 2016 vous avez emménagé au Switzerland Innovation Park Biel/Bienne. Pourquoi ?

Tobias von Siebenthal:

Nous avons besoin d’espace et de temps afin de faire avancer notre projet au mieux. Je me consacre actuellement à 100% à Vibwife et Anna a réduit son activité de sage-femme. L’espace nous l’avons trouvé au coworking space du parc d’innovation. Nous y trouvons également le contact avec d’autres fondateurs et avons accès à un énorme réseau de professionnels de tout genre.

Quel est concrètement votre produit et son utilisation et qui est le client ?

Anna Peters:

Il s’agit d’un support de matelas pour les lits obstétriques. Grâce à ce système, le bassin de la femme est en mouvement pendant l’accouchement. Le but de l’opération de ces mouvements optimaux est de réduire le temps d’accouchement tout en évitant des césariennes imprévues.

Et les entraves techniques tout au long de ce développement?

Anna Peters:

Le domaine Medtech comporte énormément de régulateurs qu’il faut connaître et respecter. Pour surmonter ces obstacles il est important de s’adresser aux responsables adéquats. L’équipe du Switzerland Innovation Park Biel/Bienne dispose du réseau nécessaire pour y parvenir.

Et la réaction de l’entourage quand une sage-femme et un informaticien joueur de poker fondent ensemble une startup ?

Anna Peters:

Nous développons un produit émotionnel. Tout le monde est touché de manière directe ou indirecte par l’accouchement. Il n’y a eu que des réactions positives. Nous sommes les premiers surpris du grand support reçu, voire des réactions spontanées.

Vous avez emménagé au Switzerland Innovation Park Biel/Bienne. Quel est le soutien que vous y trouvez ?

Medtech est un des trois domaines de recherches du parc d’innovation. L’équipe biennoise dispose d’une part de connaissances de la matière, mais d’autre part aussi de l’expérience dans la fondation d’une startup. Avec ce soutien la bureaucratie s’est réduite au minimum, notamment pour la demande CTI. Nous n’avions pas non plus besoin de connaissances propres pour la construction du prototype. Grâce au soutien de l’équipe biennoise, nous disposons seulement une année après la fondation de la startup du premier exemple type. Nous avançons ainsi selon notre rythme prévu. De plus, le parc d’innovation nous a mis en contact avec la promotion économique du canton de Berne qui nous soutient également.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?